Convention OctoGônes à Lyon 2015

De retour de la convention Lyonnaise, les 2, 3 et 4 octobre 2015, dans une nouvelle salle (le Double-Mixte) près de l’Université de Lyon. Cette convention accueille des tournois, du proto, de la figurine, des éditeurs, des boutiques et le tout est organisé avec l’aide de nombreux bénévoles par la boutique Trollune. Il nous a semblé que cette année une place plus importante était consacrée aux auteurs de romans et aux artistes. Nous y avons même croisé quelques habitués de nos belges conventions. Malgré un éclairage calamiteux, un bruit amplifié par les murs de béton et un manque d’aération certain due à la salle, le succès était au rendez-vous.

Quelques ajustements dans l’implantation des zones serait judicieux, certaines zones étant peu visibles et peu accessibles.

Nous avons pu y tester quelques nouveautés et surtout participer au magnifique tournoi « nostalgie » de Confrontation(c) (TM) organisé de main de maître par l’équipe dynamique du  forum de la Conf’Fédération du Dragon Rouge.

IMG_7043

Tout d’abord un mot sur Carnage, le proto des Devil Pig, un petit jeu de cartes bruyant, rapide et dynamique. Le but est d’écraser son adversaire le plus rapidement possible à l’aide des hordes de monstres de son armée.

IMG_7044Les pions de carnage et les pièces d’or, on dégomme et on devient riche!

IMG_7045

L’essentiel est de table-raser l’adversaire et de beugler « carnage » sous les applaudissements des autres généraux admiratifs par la manière perfide que vous avez utilisé pour écraser les soldats envoyés au massacre.

Nous attendrons donc que le jeu soit publié pour nous faire un avis définitif. Les différentes factions semblent déjà bien équilibrées. Donc un proto à suivre très certainement! L’éditeur nous a proposé également Shadows Over Normandie que vous trouverez à la vente dès Essen. Autant dire que le matériel est comme d’habitude à la hauteur des précédentes extensions. Il sera d’ailleurs en démonstration en Belgique au Castel des Trolls le dernier week-end d’avril 2016.

IMG_7059C’est Thomas (le barbu) qui s’est collé à tester Drakerys un système prêt à jouer, avec tapis de jeu, décors et pions en plastique de belle facture (de couleurs différentes selon les factions). Nous avons donc pu jouer sur un modèle définitif.

IMG_7058Ce jeu était présenté sur le stand d’Eden/Mohand (le barbu), le jeu a obtenu le montant de sa rançon sur Kickstarter il y a quelques temps. Et il ne devrait plus trop tarder à arriver dans les bonnes boutiques.

IMG_7053

Laissons donc Thomas nous parler de son expérience:

Drakerys est un jeu de bataille de figurines se déroulant dans un univers fantastique. Je vais tâcher de vous résumer les règles de la très bonne démo qui m’a été faite par Mohand, papa de Don’t Panic Games.

Drakerys est dans un jeu de bataille reprenant les classiques du genre : des figurines, des dés (à dix faces), des mesures pour les déplacements et les tirs, avec des combats et de la magie, etc.
Chaque figurine est détaillée sur une fiche de référence qui résume ses caractéristiques, et sur le champ de bataille parsemé de décors, se trouve des sources élémentaires.

IMG_7056

Le déroulement du jeu est le suivant : on active chaque unité (groupe de figurines ou personnage) suivant un système d’initiative, basé sur une jauge que les joueurs se partagent. Chaque action coûte un certain nombre de points, ce qui fait avancer son marqueur sur sa jauge de temps, et à la fin d’une activation, l’unité est « sous tension ». Si elle est réactivée, elle coûtera plus de points de temps pour sa réactivation. Le joueur actif sera le joueur avec le moins de points sur la jauge. Cela permet ainsi un équilibrage dans les activations des unités, et amène ainsi à optimiser ses mouvements et attaques.

Les combats sont fluides, on jette un paquet de dés, et on tâche de faire un maximum de réussites (indiquées sur les feuilles de profil). On se massacre très vite, ce qui tend à rendre les parties relativement rapide (une trentaine de minutes).

IMG_7055

La grosse spécificité du jeu réside dans son système d’élémentaires. On décide avant la bataille quel type d’élémentaire on choisira d’invoquer, plutôt support ou offensif, et un magicien de notre armée pourra tenter de l’invoquer sur le champ de bataille. On bénéficiera ainsi d’un personnage en bonus, du type de la source ciblée (eau, air, terre, feu), qui nous amènera un paquet d’avantage, mais demandera aussi des points d’activation.

IMG_7057

Le jeu est fun, permet de faire des combinaison, et est rapide à prendre en main, il satisfera grandement les amateurs du genre.

IMG_7054

Le bateau pirate sur le stand du TGCM (briskars), il est proposé à la vente à un prix raisonnable sachant qu’il a nécessité 800 heures de travail.

IMG_7072

IMG_7049

Cette année, OctoGônes avait choisi le thème du Cow-boy électrique, c’est donc une version faite maison basé sur Freebooter Miniatures que nous avons pu tester avec maître Mad Dog aka le démonstrateur qui ne va pas se coucher (oui le salon est ouvert 24h/24h).

IMG_7051

Pour ceux qui ne connaissent pas ce jeu d’escarmouches, nous résumerons en disant qu’il fait ses résolutions à l’aide d’un jeu de cartes (donc pas de dés) et que chaque personnage à ses caractéristiques et ses capacités particulières dont il faut tenir compte lors de ses activations. Ce qui nous fait penser en voyant l’adaptation d’un jeu existant sur un autre thème, qu’un peu d’imagination et de travail permet de jouer n’importe quel type de figurines dans ses univers préférés.

IMG_7047

IMG_7050

Le stand des Klip’N Play avec des décors prêts à monter. Si vous cherchez du décor prêt à jouer, facile à ranger et résistant vous trouverez certainement chez eux des solutions intéressantes. Tout est fait maison et fabriqué en France.

IMG_7071

Pour le moment cette jeune société propose des décors futuristes, mais leur service de recherches et développement se penche à l’heure actuelle sur des décors de style med-fan.

IMG_7069

IMG_7070

Et pour finir quelques photos du tournoi de Confrontation, pour 21 joueurs, qui s’est déroulé le samedi en trois scénarios. Merci encore à Jean aka Librevent pour son dévouement et à l’équipe du forum pour leur sérieux lors de l’organisation de cette rencontre et les démonstrations durant tout le week-end.

IMG_7074IMG_7073IMG_7068IMG_7067IMG_7066IMG_7064IMG_7063IMG_7089IMG_7088IMG_7087IMG_7085IMG_7084IMG_7083IMG_7082IMG_7081IMG_7079IMG_7077IMG_7076

Et quelques figurines Dust Tactics…

IMG_7060

Publicités

A propos jolanlefantastique

Une première participation à l'organisation d'une convention de jdr en 1985 me donne le virus de l'événementiel. Ensuite, il y a eu l'ASBL les Marches de 1992 à 2000 (des GN, des animations, les bals des vampires au BIFF, les fêtes interplaines du Brabant Wallon) et aussi deux conventions "Rock & Rôles" avec déjà du jdr, des tournois qui se terminaient par des concerts (en 1999 à Court-Saint-Etienne et en 2000 à Wavre). Je rejoins l'équipe de l'ASBL Anthêsis (lefantastique.net) en 2003 (comme chroniqueur de jeux) et une première animation jeux lors de notre premier "Pavillon des Trolls" en 2004 (devenu le Castel des Trolls en 2012). Puis en 2005, à Mons au premier Trolls et Légendes. Et enfin la première fantastique.convention des jeux (fancon) à Bruxelles (en 2006). En 2010, la fancon intègre un salon: "le Festival en Jeux", il se déroule toutes les années paires en alternance avec le Festival Trolls et Légendes.
Cet article, publié dans association, éditeurs, événements ludiques, drakerys, figurines, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s