Rencontre avec ZNA, chronicles of the fallen ones

znz2C’est au salon d’Essen que nous avons rencontré Florian Desforges, l’auteur, sur le stand de Funforge le créateur de ZNA. Plutôt que de vous parler d’un énième nouveau projet ludique qui va faire l’objet d’une demande de rançon sur  KS, je vais plutôt vous raconter notre partie de démonstration et nos impressions respectives. Donc, nous sommes à Boston et un nuage toxique recouvre cette bonne citée.

znz1Seuls quelques rescapés qui ont eu la chance de se retrouver avec un masque à gaz sur le visage ne se sont pas retrouvés dans le comas ou transformés en mutants…

Notre but sera donc de traverser des quartiers de la cité, de survivre aux attaques des monstres, de récolter des produits chimiques, de l’adn sur les corps des victimes. Nous aurons un objectif commun à toute l’équipe: trouver un grand méchant pour lui prendre son adn et des objectifs individuels (différentes actions connexes à réaliser durant notre aventure… ou pas). S’agissant d’un jeu de coopération nous n’allons pas la jouer solo. Autre chose intéressante à dire, le jeu serait présenté en douze épisodes et nos aventuriers pourront conserver d’une partie à l’autre le matériel trouvé. il s’agirait donc d’un tutoriel qui vous proposerait de découvrir le jeu progressivement…

znz3

Je précise, que pour commencer notre mission, nous n’avons pas de munitions dans notre unique revolver, une seule batte de base-ball, une seringue hypodermique… bref pas de quoi faire les caïds. Nous allons donc chacun à notre tour, visiter les différentes tuiles (les quartiers), révéler les monstres, les combattre, ramasser tout ce que l’on peut…

La carte que tient mon jeune assistant, reprend les caractéristiques des différents monstres qui veulent nous sucer nos dernières forces et nous faire rejoindre leurs cohortes de vilains. Pour jouer nous allons utiliser  plusieurs dés de couleur qui simulent les combats, tir ou corps à corps… Des marqueurs, du genre du petit carton où vous voyez le d10 noir permettent de se rappeler les actions effectués (fouilles).

znz5 Les dés permettent aussi de comptabiliser les points de vie des mutants. Ici nous rencontrons un créature composé de ce fog qui génère (spawn) des monstres. Heureusement nos survivants tapent fort et viendront à bout de cette abomination.

 

 

 

 

IMG_5720Sa fouille nous fait trouver des ressources chimiques qui vont nous permettrent de fabriquer des armes, des ressources (en vrac de quoi refouler le fog qui apparait dans certaines tuiles, des munitions pour la seringue, des soins etc.)

Les dés de couleurs différentes sont les résultats des corps à corps , les points figurent les pêches et les petites cibles les tirs… un miss est donc un échec… une cible pour un coup de point est aussi un échec et vice et versa… vous me suivez toujours?

 

znz7Les cubes verts, jaunes ou oranges déposés sur la fiche de personnage figurent les ressources utilisables (craft). Vous les transformez en choses utiles.

Nous perdons rapidement un de nos compagnons (la laborantine qui faisait du bio-hack dans sa vie antérieur). J’ai censuré ces images un peu trop violentes. A ce propos l’auteur nous signale que l’utilisation des quatre survivants est vivement conseillé. Même si le nombre de joueurs est inférieur (à deux on se prend donc chacun deux personnages). Pour ceux qui se poseraient la question à ce stade ci, je précise que le jeu se passe d’un arbitre qui déplace les mutants. Le système simple prévoit que les bestioles se dirige toujours vers le dernier qui a frappé, ensuite vers le plus proche et en cas d’égalité vers le plus faible (relisez donc maintenant les lignes qui parlent de la fin de la laborantine).

znz8Ici, le monstre (diablo nom pas définitif) se téléporte sur nos amis. une claque à gauche

 

 

 

 

znz9Ici, le personnage qui est un nettoyeur des égouts retourne le monstre sur ses amis. Il va pouvoir visiter (révéler) les quartiers (les tuiles) et dégommer à notre place les vilains. cette capacité ayant été causé grâce aux cubes (craft) qui nous ont permis des fabriquer une arme de contrôle (chimique). une claque à droite

 

IMG_5726Nous trouvons un drone qui va également nous permettre  de  révéler des quartiers supplémentaires. ce qui nous facilitera la recherche du grand méchant à dézinguer.

 

 

 

 

znz10Pour simuler ces découvertes, nous utiliserons une petite application pour smartphone.

Vous voyez la créature qui occupe la tuile (c’est magique, c’est fantastique).

 

 

znz11L’auteur du jeu, Florian Desforges, est issu du monde des jeux vidéos. Il a testé plein de mécaniques de jeu de plateau pour les autres dans le cadre de son travail. Il a décidé de passer de l’autre côté, il s’agit donc de son premier jeu de société. Il nous a dit s’être inspiré du film Fog.

 

znz12Le vilain momo boss de fin de niveau!

Clairement nous avons passé un bon moment, les règles sont fluides, intuitives. Les fiches sont lisibles. Nous mettrons quelques réserves sur l’utilisation de tant de dés différents (mais je chipote). Si toutes les figurines prévues sortent ce sera très bien, si elles sont toutes peintes ce sera parfait, si la boite coute moins de 10 euros ce sera un rêve. Plus sérieusement, je ne sais pas si l’application avec le smartphone (réalité augmentée) est vraiment indispensable après c’est un peu dans l’air du temps et ça facilite l’immersion. Pour rappel, nous avons joué sur un prototype qui doit encore murir, mais en l’état c’est jouable et immersif.

le lien vers le contexte détaillé du jeu

zna image du site officiel

Publicités

A propos jolanlefantastique

Une première participation à l'organisation d'une convention de jdr en 1985 me donne le virus de l'événementiel. Ensuite, il y a eu l'ASBL les Marches de 1992 à 2000 (des GN, des animations, les bals des vampires au BIFF, les fêtes interplaines du Brabant Wallon) et aussi deux conventions "Rock & Rôles" avec déjà du jdr, des tournois qui se terminaient par des concerts (en 1999 à Court-Saint-Etienne et en 2000 à Wavre). Je rejoins l'équipe de l'ASBL Anthêsis (lefantastique.net) en 2003 (comme chroniqueur de jeux) et une première animation jeux lors de notre premier "Pavillon des Trolls" en 2004 (devenu le Castel des Trolls en 2012). Puis en 2005, à Mons au premier Trolls et Légendes. Et enfin la première fantastique.convention des jeux (fancon) à Bruxelles (en 2006). En 2010, la fancon intègre un salon: "le Festival en Jeux", il se déroule toutes les années paires en alternance avec le Festival Trolls et Légendes.
Cet article a été publié dans éditeurs, figurines, jeu vidéo, publicité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Rencontre avec ZNA, chronicles of the fallen ones

  1. la rançon kickstarter a démarré depuis quelques jours le jeu est vendu pour 110$ https://www.kickstarter.com/projects/funforge/zna
    Par contre pour arriver à la solution avec réalité augmentée il faudra franchir le palier des 600.000$

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s